Search & Find
DiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporama
Home
ICube Laboratory   >   News : Portrait : Inès Jorge, doctorante (équipes SDC et SMH)

Portrait : Inès Jorge, doctorante (équipes SDC et SMH)

Apr 8 2021

Un grand bravo à Inès Jorge qui a remporté le premier prix du jury lors de la finale Alsace en ligne du concours "Ma thèse en 180 secondes" du 18 mars 2021. Elle nous représentera lors de la finale nationale en juin 2021 et nous la soutiendrons évidemment !

Inès Jorge est doctorante au laboratoire ICube et diplômée depuis 2019 en génie électrique de l'INSA Strasbourg. Elle a présenté avec brio sa thèse sur la maintenance prévisionnelle des batteries au lithium dans les véhicules électriques.

Dirigée par Pr. Romuald Boné et encadrée par Dr. Tedjani Mesbahi et Dr. Ahmed Samet au sein des équipes SDC* et  SMH* du laboratoire ICube, la thèse d'Inès Jorge est cofinancée par les projets Interreg VEHICLE et HALFBACK.

* Équipe Science des Données et Connaissances (SDC)
* Équipe Systèmes et Microsystèmes Hétérogènes (SMH)

Pouvez-vous me détailler votre thèse en quelques lignes ?

Les objectifs de la transition énergétique portent notamment sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans ce cadre, les véhicules électriques semblent être la meilleure alternative aux véhicules thermiques. L’essor de ces véhicules est cependant limité par les performances des batteries : couteuses, limitées en autonomie et en durée de vie,  recyclabilité compliquée … L’enjeu de la maintenance prévisionnelle des batteries est donc d’en analyser le fonctionnement et d’en comprendre les mécanismes de vieillissement afin de prédire la durée de vie de ces batteries et de détecter les comportements affectant négativement leurs performances. Je réalise tout cela à l’aide d’intelligence artificielle.

Connaissiez-vous déjà le concours Ma Thèse en 180 secondes ?

Je connaissais le concours « MT180 » de réputation avant de commencer ma thèse. Puis j'ai vu des amis doctorants y participer lors de ma première année de thèse.

Pourquoi tenter l’expérience ?

J'ai toujours aimé communiquer et partager mes travaux, mes expériences... J'avais envie de me lancer ce défi et de tenter de rendre compréhensible mon sujet de thèse. Beaucoup de personnes m'avaient dit que cet exercice était très formateur, et j'ai été encouragée par mon directeur et mes encadrants à m'engager dans le concours. J'avais hâte de rencontrer d'autres doctorants et de découvrir d'autres domaines de recherche.

Quel est votre avis sur votre participation ?

Je suis très satisfaite de cette expérience, dans sa globalité. L'objet du concours est très intéressant, c'est un excellent exercice qui permet de faire un bilan sur ses travaux et la manière dont ils s'insèrent dans un certain contexte. Les formations ont été très utiles pour retravailler nos discours, mais la finale a été pour moi la meilleure expérience. J'ai pu enfin rencontrer en personne tous les finalistes ainsi que l'équipe d’organisation du concours. Le fait de passer devant la caméra, d'être entourée par une équipe technique et de savoir que l'évènement était retransmis en direct en a fait un moment unique.

Revoir la prestation d'Inès lors de la finale Alsace de MT18

Portrait Inès Jorge© Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg

À la une

Ce lundi 4 juillet 2022 s’est tenue la cérémonie de remise des prix des lauréats du Concours...

RSS Feeds

Flux RSS