Search & Find
DiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporama
Home
ICube Laboratory   >   Events : Thèse : Étude et modélisation des renforcements de chaussées à l’aide de grilles en fibre de verre sous sollicitations de fatigue

Thèse : Étude et modélisation des renforcements de chaussées à l’aide de grilles en fibre de verre sous sollicitations de fatigue

November 29, 2013
10:30
INSA de Strasbourg - Amphithéâtre De Dietrich

Soutenance de thèse de doctorat en Génie Civil : Ioana ARSENIE

Équipe : GC

Titre : Étude et modélisation des renforcements de chaussées à l’aide de grilles en fibre de verre sous sollicitations de fatigue

Résumé : L’objectif de la thèse intitulée « Etude et modélisation des renforcements de chaussées à l’aide de grilles en fibre de verre sous sollicitations de fatigue » est de caractériser le rôle du renforcement de la couche de surface en béton bitumineux d’une structure de chaussée soumise à des sollicitations de fatigue au moyen d’une grille en fibre de verre appelée « géogrille ». Le comportement en fatigue du composite formé de béton bitumineux et de géo-grille est étudié en laboratoire par des essais de flexion en quatre points (4PB), pilotés en déformation avec un chargement sinusoïdal alterné, à 10°C et 25 Hz. Les éprouvettes testées sont des poutres prismatiques de grandes dimensions 630 x 100 x 100 mm3. Elles sont de deux types : en béton bitumineux (poutres non-renforcées) et en béton bitumineux renforcé par deux géogrilles (poutres renforcées). Le dispositif d’essais est un banc de fatigue en flexion en quatre points prototype, qui respecte les normes européennes. Les résultats expérimentaux ont été utilisés dans la modélisation de l’évolution de l’endommagement en fatigue de deux types d’éprouvettes. Les lois d’endommagement des matériaux de type Bodin sont implantées dans le code aux éléments finis CAST3M. Deux catégories de modèles ont été conçues respectivement monocouche et tri-couches. Chaque catégorie comprend un modèle de poutre nonrenforcée et un modèle de poutre renforcée. Le modèle de Castro-Sanchez a été testé pour prédire l’endommagement et notamment le nombre de cycles à la rupture pour chaque type de poutre.

Cette thèse a été dirigée par Cyrille Chazallon, professeur à l’INSA de Strasbourg.

La présentation aura lieu le vendredi 29 novembre 2013 à 10h30 dans l'amphithéâtre De Dietrich à l'INSA de Strasbourg.

À la une

Offers are available in the Job opportunities section of the ICube website or   Les offres sont...

RSS Feeds

Flux RSS