Search & Find
DiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporamaDiaporama
Accueil
ICube   >   Actualités : Proposition de premières limites de tolérance en termes de fracture des côtes et de contusion pulmonaire en dynamique rapide (équipe MMB)

Proposition de premières limites de tolérance en termes de fracture des côtes et de contusion pulmonaire en dynamique rapide (équipe MMB)

janv. 9 2020

Le projet ANR REELTHOR vise à comprendre les mécanismes biomécaniques qui surviennent lors de lésions lorsque l’organisme humain est exposé aux ondes de choc fortes d’une explosion de proximité mais également lorsque le thorax est soumis à des chargements rapides de type balistique. Ainsi grâce à une approche couplée expérimentale/numérique, des premières limites de tolérance à la contusion pulmonaire et à la fracture osseuse des côtes sous sollicitations extrêmes ont été proposées. Les résultats ainsi obtenus contribuent à la détermination de premiers seuils lésionnels. Ils participent aussi à l’effort de développement d’outils numériques capables de prédire des lésions tissulaires ainsi que des méthodologies de spécification et d’optimisation du matériel de protection du combattant.

Les résultats de l’ANR ASTRID REELTHOR concernant l’interaction de la menace de type balistique ou blast avec le thorax ont été coordonnés par l’Université de Strasbourg (Caroline Deck) en partenariat avec l’équipe APC de l’Institut franco-allemand de recherches de Saint Louis (ISL) et l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA).

Contact : Caroline Deck, ingénieur de recherche au laboratoire ICube

À la une

Ce lundi 4 juillet 2022 s’est tenue la cérémonie de remise des prix des lauréats du Concours...

Flux RSS

Flux RSS